Avis à tous les passionnés d’histoire et de patrimoine ! Nous avons une excellente nouvelle à vous annoncer : après deux ans de travaux, le château des Rubins à Sallanches a fait peau neuve ! Devenu l’Observatoire des Alpes, cet édifice historique, qui a rouvert ses portes en 2021, dispose à présent d’une incroyable scénographie immersive de plus de 500m² consacrée à la grande Histoire de la Montagne.

Partons ensemble à la découverte d’un environnement à la fois sublime et fragile au fil du parcours novateur de l’Observatoire des Alpes., levant le voile sur des thématiques aussi variées que :

  • la géologie,
  • la faune et la flore,
  • l’ethnologie,
  • ou encore l’histoire du climat

Accrochez vos ceintures : en plus de vous dévoiler les nouvelles activités originales qui y organisées, cet article vous vous fera également voyager à travers les régions montagneuses du monde entier.

Présentation de l’Observatoire des Alpes

Petit historique du Château des Rubins à Sallanches

Erigé au XIVe siècle, le château des Rubins a connu plusieurs propriétaires nobles avant d’être racheté par la ville de Sallanches en 1978.

Epargné par la Révolution et par l’incendie dévastateur qui a ravagé une grande partie de la ville en 1840, ce joyau du patrimoine culturel haut-savoyard demeure fièrement debout.

Depuis son rachat par la commune jusque fin 2019, cet ancien édifice seigneurial était géré par une association nommé le CNM, Centre de la Nature Montagnarde, qui l’a transformé en un espace dédié à la découverte du patrimoine naturel du massif du Mont Blanc.

David MACHET – Château des Rubins
parent enfant montant escalier chateau rubins sallanches

C’est ainsi que le château des Rubins est ainsi devenu un lieu emblématique de la préservation de la nature au Pays du Mont-Blanc.

David MACHET – Château des Rubins
photo exterieur chateau rubins sallanches

Puis, de 2019 à 2021, le bâtiment a subi une rénovation intérieure et extérieure d’envergure. L’extension a été entièrement refaite et les bureaux ont été réaménagés.

Le Château des Rubins s’est aussi doté d’un tout nouveau parcours de visite. Toute sa scénographie a été intégralement repensée et remaniée. Cette cure de jouvence a permis de donner un nouveau souffle à l’exposition.

Cette restauration a notamment contribué à mettre en lumière l’unité architecturale de la bâtisse, en permettant de préserver les éléments existants de son patrimoine bâti – porte d’entrée d’époque, escalier à vis en pierre noire de Magland….

À noter que suite à ces travaux de modernisation, tous les espaces d’exposition sont désormais accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le Château des Rubins qui abrite l’observatoire des Alpes a finalement été municipalisé en 2020 pour un devenir un service à part entière de la ville de Sallanches.


Le Château des Rubins et son équipe de choc

L’équipe de gestion de ce centre d’interprétation se compose de quatre personnes qui s’occupent de tout : accueil, réservations, gestion de la boutique, mise à jour et diffusions des informations touristiques et même médiation culturelle.

  • Marie se consacre à l’accueil, aux réservations ainsi qu’à la gestion de la boutique.
  • Loriane et Robin assurent la médiation et l’animation du château.
  • Arnaud Delerce, s’occupe quant à lui de la direction, des tâches administratives et comptables. Il participe également à la médiation.

Au Château des Rubins, vous serez entre de bonnes mains !

Nous avons été impressionnés par l’enthousiasme et la passion qui anime cette petite équipe. Partis de zéro pour gérer et animer cet édifice chargé d’histoire, ils ont su en faire un lieu incontournable au Pays du Mont-Blanc.

Chaleureusement accueillis, l’équipe nous a vous divulgué ce qui a été mis en place au cours de l’année écoulée. Arnaud Delerce, le directeur du château, nous a personnellement guidés à travers l’Observatoire des Alpes, nous faisant découvrir avec son regard d’expert la nouvelle scénographie du Château des Rubins, unique en Europe.

Visiter l’Observatoire des Alpes en autonomie

Saviez-vous que les montagnes ont une histoire fascinante ? Depuis des milliers d’années, elles ont été le théâtre de nombreux événements qui ont façonné notre monde. De la formation des Alpes à la conquête de l’Everest, en passant par les légendes et les traditions locales, il y a tant à découvrir !

Si vous êtes passionné par la nature et les merveilles qu’elle nous offre, alors ce centre d’interprétation est fait pour vous.

croquis montagne

Présentation de l’Observatoire des Alpes : une scénographie unique en Europe

En en premier lieu, il faut savoir qu’il n’ y a pas de mode d’emploi du Château des Rubins à proprement parler.

Comme le parcours de l’exposition a été conçu de manière à pouvoir être appréhendé à travers différents niveaux de lecture, la visite de ce lieu hautement culturel se fait en toute autonomie.

Il peut, en outre, s’appréhender de différentes manières :

  • une visite immersive “de pleine conscience” dans la montagne, en guise de préparation ou de reconnaissance de terrain
  • une excursion contemplative à travers les cimes, pour ceux qui ne souhaitent pas nécessairement partir en randonnée pendant des heures.

Peu importe votre niveau de connaissance initial, vous serez transporté dans une autre époque grâce à l’ambiance lumineuse et sonore unique, entièrement repensée avec expertise pour votre plus grand plaisir.

Les informations les plus denses sont prodiguées par des audios ou encore des séquences vidéo, à l’impact visuel saisissant. D’autres renseignements plus anecdotiques sont dispensés par des petits jeux disposés un peu partout.

Il y a même des maquettes à toucher dispersées tout au long de la visite, pour les personnes ayant une déficience visuelle, les enfants en bas âge …

En fait, tous les modules de l’Observatoire des Alpes sont conçus pour stimuler les cinq sens que ce soit par l’audio (avec des sons de neige, des chutes de séracs ou des éboulements de pierres…), la vue, le toucher ou l’odorat… Une expérience 100% immersive à ne pas manquer !

David MACHET – Château des Rubins
module animaux empailles devinette sonore chateau des rubins

Niveau 3 : Géologie des montagnes et géants de glace

Cet espace, par lequel nous débutons le parcours se consacre entièrement à la formation des reliefs et à l’évolution des glaciers.

Il se compose de 3 salles et d’un amphithéâtre couvrant des sujets de géoscience aussi variés que la géologie, tectoniques des plaques, la minéralogie, la géochronologie…

David MACHET – Château des Rubins
module plus anciennes montagne monde

Pierres, cristaux et minéraux naturels : ici tout est à portée de main. Il n’ y a pas de barrières afin que les petits et les grands enfants aient la possibilité de toucher les objets exposés.

Les informations se destinent à tous les membres de la famille, avec un niveau de lecture allant du simple toucher (adapté aux enfants), tout en veillant à conserver des indications plus denses pour les adultes.

Pour terminer la visite de cet étage en beauté, pour pourrez confortablement visionner un court-métrage immersif sur la place de l’humain à travers les âges, le tout dans un amphithéâtre dédié


Niveau 4 : Montagnes, refuge de la vie sauvage

Le niveau suivant présente les milieux naturels montagnards : la multitude d’espèces animales et la grande variété d’espèces végétales qu’ils sont susceptibles d’abriter.

David MACHET – Château des Rubins
piece dediee faune et flore monde lumiere bleue chateau rubins

Cet étage se compose alors de 3 salles traitant des thématiques suivantes :

  • la faune, et la biodiversité en montagne
  • la forêt, sa flore et son écosystème
  • Il y a aussi une pièce amusante mettant en scène un oiseau très présent dans les montagne du monde : le Gypaète.

Dans la première pièce, l’Observatoire des Alpes met en valeur l’étagement de la vie sauvage dans les montagnes en la stylisant avec soin.

Tandis que les parents se plongent dans les explications techniques de l’exposition, les tout-petits peuvent découvrir des contes de montagnes du monde entier (des Andes, des plateaux berbères, etc.).

A cet étage, vous pouvez aussi visiter la salle de l’arbre mort : ça ne fait pas rêver dit comme ça, soit…Il convient cependant de noter qu’il y a beaucoup de choses à découvrir sur ce qui se passe dans un arbre mort.

Pour préserver un certain esprit d’exploration, des indices sur la vie de la forêt sont dissimulés un peu partout, notamment dans de petites trappes contenant des sons.

Vous l’aurez compris dans le parcours de l’Observatoire des Alpes, rien n’est dévoilé d’emblée pour laisser une part de mystère et de découverte aux visiteurs.

David MACHET – Château des Rubins
espace consacre memoire arbre dans salle chateau rubins sallanches
David MACHET – Château des Rubins
photo biche cerf empailles museechateau des rubins sallanches

Autre originalité de la visite : comme les animaux empaillés n’ont plus trop la cote de nos jours, les scénographes du Château des Rubins ont eu une excellente idée pour rendre la taxidermie un peu plus accrocheuse : une devinette animale !

Un acteur raconte une histoire et les visiteurs doivent dresser le portrait robot de la créature par déduction.

En définitive, au Château des Rubins on s’amuse, on apprend et surtout on passe un bon moment !


Niveau 5 : L’Homme en montagne

À cet étage du château, l’exposition offre un aperçu de l’Histoire de l’Homme dans les montagnes.

Ce niveau se constitue par conséquent de trois pièces :

  • l’une présentant la manière dont les sociétés humaines gèrent l’eau en montagne : une ressource précieuse
  • une autre évoquant le lien qu’entretient l’Homme avec le milieu montagnard depuis la préhistoire
  • et bien sûr une salle dédiée aux enfants, pour leur apprendre de manière ludique à reconnaître les empreintes des animaux de la montagne.
David MACHET – Château des Rubins
enfant s'amusant dans exposition chateau rubins observatoire alpes

La scénographie de l’Observatoire des Alpes est le paradis des enfants. Grâce aux galeries qui leur sont dédiées, ils ne s’ennuieront pas une seconde pendant que leurs parents explorent le musée.

Sans surprise, c’est aussi à cet étage de l’exposition que les visiteurs ont l’opportunité de rencontrer différents acteurs du milieu montagnard – forestiers, géologues, bergers, gardes de réserve naturelle… – au travers de capsules vidéos attrayantes.

  • Gérard Ducret – une personne qui a révolutionné l’agriculture locale en fédérant de nombreux agriculteurs
  • Laetitia Diana , la directrice de l’Office de Tourisme de Sallanches
  • Stephanie Maureau – une guide de haute montagne renommée
  • Mimmo Salerno, ancien directeur du site Dynastar de Sallanches.

L’industrie, l’agriculture, le tourisme, la montagne et l’associatif : chacun a une histoire à partager.

Ces présentations de personnalités locales offrent aux visiteurs une perspective intéressante de la vie en montagne. Elles vont au-delà du simple décor en révélant que les montagnes sont avant tout des lieux de vie pour de nombreuses personnes.


Niveau 6 : Le climat dans tous ses états

Le climat sur notre terre ne cesse d’évoluer. Le dernier étage, en phase avec les enjeux actuels, est principalement dédié aux questions environnementales puisqu’il aborde les enjeux majeurs liées au climat.

Au cours de la visite, un module de reconstitution a particulièrement retenu notre attention. Il s’agit d’une carotte glacière permettant de reconstituer des paysages anciens :

  • de la vallée de Chamonix
  • du bassin du Léman, sous une immense couverture de glace

En analysant l’oxygène et les particules anciennes piégées dans la glace souterraine, nous pouvons comprendre les phénomènes naturels que sont les périodes de glaciation, de réchauffement et de refroidissement. Ce cycle naturel se produit sur notre planète depuis la nuit des temps.

En bougeant un repère le long de cette carotte, il s’avère possible de voyager à travers les époques.

  1. On découvre ainsi que la vallée de Chamonix était à l’origine un immense lac glaciaire
  2. Au Moyen Âge, Chamonix-Mont-Blanc est ensuite devenue une ville en raison d’une période de réchauffement important. Les glaciers étaient d’ailleurs plus élevés qu’aujourd’hui, ce qui a favorisé l’installation des humains dans les vallées de haute altitude.
  3. Après la fin du Moyen-Age jusqu’au XIXème siècle, les villages implantés en altitude ont dû être abandonnés ou se limiter à la saison estivale, en raison d’une nouvelle période de refroidissement appelée “Petit Air Glaciaire” (correspondant grosso modo au règne du roi Soleil) provoquant la descente des glaciers.
  4. En 1920, l’urbanisation commence à se développer, attirant notamment de nombreux touristes anglais à Chamonix.
  5. Dans les années 1970, les glaciers, dont celui des Bossons, ont commencé à remonter, jusqu’à devenir presque aussi hauts qu’au Moyen Âge.
  6. En vient finalement un scénario de science-fiction en 2100, où les glaciers de la capitale mondiale de l’alpinisme retrouveraient la même hauteur qu’au moyen âge.

La salle très secrète

David MACHET – Château des Rubins
photo loup empaille museechateau des rubins sallanches

À l’issue de la visite, direction la “salle très secrète”, dissimulée dans les profondeurs du château, où sont exposés des animaux naturalisés.

L’Observatoire des Alpes : une multitude d’animations originales à découvrir

Tout au long de l’année, petits et des grands retrouveront à l’Observatoire des Alpes un programme d’animations très soutenu , venant compléter à merveille la scénographie.

Ce haut lieu culturel regorge ainsi évènements, des conférences, d’ateliers ludiques et interactifs, destinés à un public de tout horizon, qui ne manqueront pas de vous captiver.

Avec un parcours destiné à comblé les attentes des curieux de tout âge et des familles, le château des Rubins ambitionne à l’avenir de proposer de plus en plus d’animations pour les tout-petits.

Ce centre d’interprétation unique dispose d’une offre particulièrement diversifiée au printemps et à l’automne, étant donné que l’été et l’hiver sont des saisons déjà très riches en propositions touristiques au Pays du Mont-Blanc et dans toute la vallée de Chamonix.

Le château des Rubins, lieu incontournable de l’intersaison

Vous l’aurez compris, l’Observatoire des Alpes est un incontournable du Pays du Mont-Blanc. Son architecture en fait d’ailleurs un élément clé du patrimoine local.

Bien que la nature soit au centre de sa scénographie, ce centre d’interprétation ne se limite pas aux géosciences et à l’éducation environnementale. Il propose également des informations sur divers sujets culturels tels que le patrimoine, l’ethnologie et l’histoire.

En exploitant des thématiques originales comme le médiéval ou le filage de la laine lors d’ateliers originaux, le Château des Rubins se démarque brillamment en occupant un créneau qui lui est propre.

En définitive, le Château des Rubins, véritable observatoire des Alpes, mérite amplement son nom.

Une visite – seul, entre amis ou en famille – en cette ancienne demeure seigneuriale est idéale pour les jours trop froids pour se baigner et lorsque les randonnées en montagne ne sont pas encore possibles.

Quels que soient vos centres d’intérêt ou encore vos attentes, nous sommes convaincus que les visiteurs de tout âge sont en mesure d’apprécier pleinement les différents aspects de la visite du Château des Rubins.

Nous espérons que vous passerez un moment agréable et instructif en compagnie de la rubinoteam qui reste tout de même à disposition pour toute question ou besoin d’orientation.

Camille

À propos de Camille

En tant que web rédactrice à l'Office de Tourisme de Combloux, ma mission est de mettre à jour et d'enrichir le site internet de notre destination.

🌿 Passionnée de nature, de photos, de montagne et de culture au sens large, je vous emmènerai vivre mes découvertes, vous invitant ainsi à explorer avec moi des horizons variés.

🔎 Ma soif de connaissance me pousse à creuser en profondeur chaque sujet pour vous offrir des articles détaillés qui, je l'espère, sauront éveiller votre curiosité.

Bonne lecture ✨

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu