Pourquoi s’entraîner avant de courir le trail de la Comblorane ?

La Comblorane est une épreuve durant laquelle tout notre organisme est mis à rude épreuve. Cet exercice physique prolongé sera un réel traumatisme pour une personne non habituée à ce type d’effort. C’est pour cette raison qu’il faut se préparer en réalisant des entrainements réguliers et progressifs et non faire uniquement un footing par mois.

Même pour une personne sportive, l’entrainement est fondamental pour attaquer la course dans de bonnes conditions.

Les différents types d’entrainement

Pour se préparer, il existe différents types d’exercices. En trail, on retrouve principalement trois types d’entrainements : la sortie longue, le travail au seuil et le fractionné.

La sortie longue est faite pour apprendre à gérer un effort sur la durée, à améliorer son endurance. Pour cet exercice, partir pour une longue période définie à l’avance et courir à un rythme constant. Courir sur terrain naturel est plus efficace car cela mettra à l’épreuve votre stabilité et vos appuis.

Pour expliquer le travail au seuil, il est bon de rappeler à quoi correspond la FCM (Fréquence Cardiaque Maximale). La FCM est le rythme du cœur humain lors de ses plus fortes sollicitations.

L’entrainement au seuil consiste à courir en utilisant 80 à 90% de sa FCM pour habituer l’organisme à un certain inconfort et au mécanisme de recyclage de l’acide lactique. Entrainement difficile mais plus court, il est très efficace. Attention à ne pas dépasser ses limites physiques.

Enfin le fractionné consiste à alterner des phases d’efforts intenses et des phases de récupération durant toute la session d’entrainement. Méthode intense, elle permet de d’améliorer rapidement ses capacités cardio-vasculaires et sa VMA (vitesse maximale aérobie).

Planifier ses séances

Pour un entrainement optimal, varier les types d’exercices est le plus efficace. Les sessions doivent être régulières et devenir une habitude. Définir un nombre de séance hebdomadaire en fonction de ses objectifs et avoir une bonne hygiène de vie sont les secrets de la réussite !

Si possible, réalisez des sorties sur des sentiers en pleine nature pour vous habituer au terrain. Aller en montagne pour vous préparer au dénivelé, que ce soit pour la montée ou pour la descente.

Pour un côté plus convivial, il est possible d’organiser sa séance running avec un groupe de coureurs ou une connaissance. Veillez tout de même à ce que qu’il n’y ai pas d’écart de niveau trop important.

Pour illustrer nos propos nous avons demandé à Jérémie Marin, athlète combloran, de partager son expérience et ses meilleurs conseils d’entraînement pour progresser rapidement ! Restez connectés pour découvrir son interview prochainement.


Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu